Autodidacte, Jean Louis Morais joue dans plusieurs groupes de rock sur Reims avant de rejoindre le quintet de Toninho Almeida à Lille. Il intègre ensuite la classe de jazz du conservatoire de Lille d’où il sort diplômé en 2011. Il y rencontre Olivier Verhaeghe, Charles Duytschaever, Jeremie Ternoy, Michael Potier, Ivann Cruz ou encore Christian Pruvost avec qui il évolue depuis plusieurs années au sein du collectif Zoone Libre.

 

          C’est dans ces années que nombre de ses projets voient le jour : Outre Mesure en 1999, Le Bruit des Dofs en 2001, ou encore Vazytouille en 2002.

 

       Improvisateur, compositeur, son univers musical au très large spectre d’influences (rock, jazz, musique classique, improvisation) est d’une forte narrativité. C’est naturellement qu’il collabore à des lectures ou des projets théâtraux, comme Baladar, sur un texte de Jacques Prévert avec l’association Zoone Libre en 2004, Le Misanthrope Revue de Frank Delorme en 2007 ou Trajectoire avec Marnia Tary et Claudine Vigreux en 2011.

 

          En 2009, il sort chez MuséaRecords Abacadaë, le premier album d’Outre Mesure groupe avec lequel il est lauréat du Golden Jazz en Nord en 2014.

 

         2010 est une année prolifique, il compose pour DofBox, un trio hybride basse, guitare, violoncelle, et également pour un quatuor de sax. C’est aussi l’année qui voit la sortie du premier disque de Vazytouille chez Circum-Disc.

 

         En 2015, il sort chez Circum-Disc La Ligne Perdue, le deuxième album d’Outre Mesure. D’autres disques sont en préparation avec Le Bruit des Dofs et DofBox.